Chronique ouvrière

Une Cour d’appel juge que le suicide d’un salarié peut résulter d’une faute inexcusable d’un employeur

mardi 24 mai 2011 par Alain HINOT
PDF - 491.2 ko
CA Versaille 19 Mai 2011.PDF

"La société Renault n’a pas pris conscience de la gravité de la situation (...) l’indifférence de l’entourage professionnel à la situation caractéristique d’un stress manifesté par Antonio (...) apparaît comme la conséquence d’un refus manifesté pendant longtemps par la société Renault à toute mise en place au sein de l’entreprise d’un système d’évaluation des risques psychosociaux malgré les prescriptions imposées par l’article L.230-2-I du code du travail" .

La santé au travail n’est pas que l’affaire du service de médecine au travail.

C’est l’affaire de tous, y compris de la direction d’une entreprise.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 556101

     RSS fr RSSLes brèves d’Alain HINOT   ?