Chronique ouvrière

Une Cour d’appel juge que le suicide d’un salarié peut résulter d’une faute inexcusable d’un employeur

mardi 24 mai 2011 par Alain HINOT
CA Versaille 19 Mai 2011.PDF

"La société Renault n’a pas pris conscience de la gravité de la situation (...) l’indifférence de l’entourage professionnel à la situation caractéristique d’un stress manifesté par Antonio (...) apparaît comme la conséquence d’un refus manifesté pendant longtemps par la société Renault à toute mise en place au sein de l’entreprise d’un système d’évaluation des risques psychosociaux malgré les prescriptions imposées par l’article L.230-2-I du code du travail" .

La santé au travail n’est pas que l’affaire du service de médecine au travail.

C’est l’affaire de tous, y compris de la direction d’une entreprise.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 630558

     RSS fr RSSLes brèves d’Alain HINOT   ?