Chronique ouvrière

Représentativité d’un syndicat et transparence financière

mardi 20 mars 2012 par Alain HINOT
PDF - 38.2 ko
Cass. Soc. 29 février 2012.pdf

Si les critères posés par l’article L. 2121-1 du code du travail doivent être tous réunis pour établir la représentativité d’un syndicat et si ceux tenant au respect des valeurs républicaines, à l’indépendance et à la transparence financière doivent être satisfaits de manière autonome, ceux relatifs à l’influence prioritairement caractérisée par l’activité et l’expérience, aux effectifs d’adhérents et aux cotisations, à l’ancienneté dès lors qu’elle est au moins égale à deux ans et à l’audience électorale dès lors qu’elle est au moins égale à 10 % des suffrages exprimés, doivent faire l’objet d’une appréciation globale.

D’autre part, que les documents comptables dont la loi impose la confection et la publication ne constituent que des éléments de preuve de la transparence financière, leur défaut pouvant dès lors être suppléé par d’autres documents produits par le syndicat et que le juge doit examiner.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 570006

     RSS fr RSSLes brèves d’Alain HINOT   ?