Chronique ouvrière

Reconstituer la communauté de travail : encore et toujours !

mardi 18 août 2015 par Claude LEVY

Il aura fallu une assignation devant le TGI de Paris délivrée début juin par un « petit » syndicat , la CNT SOLIDARITÉ OUVRIÈRE, pour que de « grandes » Fédérations syndicales ouvrières dénoncent le 15 juin 2015, enfin, l’avenant illégal n° 15 du 25 février 2009 à la convention Collective Nationale de la manutention ferroviaire et travaux annexes qui prétendait interdire toute participation des salariés de la sous-traitance aux élections professionnelles des entreprises des donneurs d’ordre (essentiellement la SNCF et à la RATP) en infraction totale avec la loi du 20 août 2008.

Il faut dire que la « rouste » devant le TGI de Paris était certaine après l’annulation judiciaire des avenants du même type à la CCN des entreprises de propreté et à celle de la manutention aéroportuaire (voir Chronique Ouvrière : « l’avenant de la honte annulé par le TGI de Paris et « La Cour d’Appel n’admet pas la remise en cause conventionnelle de la communauté de travail »).

Un accord de substitution signé le 29 juin 2015 met fin définitivement à l’avenant illégal.

Manifestement les représentants de ces fédérations syndicales ouvrières sont des lecteurs assidus des articles publiés sur le site « Chronique Ouvrière » et notamment du livret mis à la disposition des organisations syndicales : « Reconstituer la Communauté de Travail ».

Gageons que cette unité syndicale retrouvée promettra des lendemains qui chantent aux travailleurs surexploités de ces branches...

ci-dessous trois annexes :

PDF - 75 ko
avenant n°15.pdf
PDF - 1.5 Mo
denonciation avenant n°15 CCN.pdf
PDF - 48.8 ko
TGI Paris 22 Mai 2015 audience de mise en état.pdf

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 427529

     RSS fr RSSQuestions d’actualité   ?